CE QUE J’AI APPRIS DE CHUCK NORRIS POUR SURMONTER L’ÉCHEC

J’ai eu le privilège de rencontrer Monsieur Chuck Norris en 2018 lors du Comic-Con de Dortmund. Lorsqu’il était sur scène, il nous a raconté comment il avait surmonté l’échec et ainsi obtenir sa ceinture noire de Tang Soo Do en Corée du Sud. Découvrez-en plus à ce sujet dans ce post.

CE QUE J'AI APPRIS DE CHUCK NORRIS POUR SURMONTER L'ÉCHEC

Je suis passionné par les arts martiaux depuis mon adolescence. J’ai débuté le karaté à cette époque et je le pratique encore aujourd’hui malgré quelques moments de pause. J’ai également pratiqué l’aïkido, l’iaido et je suis toujours heureux de découvrir d’autres disciplines/écoles.

Chuck Norris est donc très inspirant pour moi.

Chuck Norris découvre le Tang Son Do

Il découvrit le Tang Soo Do en Corée du Sud lors de son service militaire. De retour aux Etats-Unis, il ouvre une école de karaté où il a notamment enseigné à Steve McQueen. En 1968, Chuck Norris devient champion du monde poids moyen de karaté, et en 1969, il remporte la « triple couronne » en karaté pour le record de tournois gagnés dans l’année et le titre de combattant de l’année, décerné par le magazine Black Belt. Il fût champion du monde des poids moyens de 1968 à 1974. Chuck Norris est ceinture noire de Tang Soo Do, de jiu jitsu brésilien et de judo. Il a également fondé sa propre discipline, le Chun Kuk Do.

Chuck Norris est également célèbre en tant qu’acteur, avec une trentaine de films et plusieurs émissions de télévision à son actif. Sa fameuse scène de combat avec Bruce Lee dans La fureur du dragon (1972) est d’ailleurs devenue légendaire.

Il est également connu pour ses contributions philanthropiques (par exemple en développant l’estime de soi et la concentration chez les enfants à risque pour les éloigner des pressions liées à la drogue par le biais des arts martiaux, en popularisant les questions qui concernent les vétérans de guerre hospitalisés telles que les pensions et les soins de santé, ou en soutenant les foyers pédiatriques VIH/SIDA à Delhi).

Il est également devenu célèbre pour les « Chuck Norris facts » (« Un jour, Chuck Norris et Superman ont fait un bras de fer. Le perdant a dû mettre son slip par-dessus son pantalon. » ou « Chuck Norris connaît les dernières décimales de PI »).

Alors, quand ma plus jeune fille m’a demandé de l’accompagner au German Comic-Con allemand à Dortmund et m’a dit que Chuck Norris y serait, j’étais chaud patate !

Son examen de ceinture noire

Il a notamment expliqué que lorsqu’il a présenter son examen de ceinture noire (son premier si j’ai bien compris), il a dû rester assis à la manière asiatique pendant que les ceintures inférieures passaient leur examen. C’était dans les montagnes, donc il faisait assez froid. Quand son tour arriva, il n’a pas pu se lever (si vous avez déjà essayé la position dite « seiza », vous comprenez facilement ce que je veux dire), et a donc échoué l’examen. Il s’est ensuite ré-‘entraîner en conséquence et a réussi lors de son deuxième essai.

J’ai été très impressionné par son honnêteté et son message selon lequel l’échec fait partie du jeu. Il peut en fait nous aider à nous améliorer si nous sommes capables d’en tirer des leçons.

« La seule fois où nous échouons, c’est quand nous arrêtons d’essayer ». Chuck Norris

Si vous avez l'article, partagez-le !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :