COMMENT GÉRER UNE ORGANISATION POLARISÉE

Toute organisation (c’est-à-dire une famille, une équipe, une entreprise, un pays) est confrontée au fil du temps à diverses répartitions des perceptions de ses membres. Celles-ci peuvent être alignées, dispersées ou polarisées. Dans ce billet, je vous partage quelques réflexions sur la façon de gérer les organisations polarisées.

COMMENT GÉRER UNE ORGANISATION POLARISÉE

La polarisation organisationnelle peut être définie comme une division en deux groupes fortement contrastés au sein d’une même famille, équipe, entreprise, pays.

Si elle est passagère, elle peut conduire à une remise en question et par la suite à une évolution. Si elle est plus permanente, elle sera préjudiciable à la croissance de l’organisation.

Comment prendre conscience de la polarisation d’une organisation ?

La première question est de savoir comment identifier et mesurer la polarisation d’une organisation (par exemple, est-ce 50-50, 30-70… ?). Il existe des outils tels que le Diagnostic de Résonance Systémique des Organisations qui permet d’évaluer toute organisation sous 9 angles différents mais interconnectés. Ce sont la vision, le sens, le plan, les pouvoirs, la valorisation, la sécurisation, le soutien, la volonté et le plaisir.

Les résultats seront affichés sous forme de distribution (alignée, dispersée ou polarisée) avec un pourcentage. Cela permettra d’identifier par exemple si les membres sont alignés pour dire qu’il y a une vision claire et inspirante, ou pour dire qu’il n’y en a pas.

L’intention de l’équipe dirigeante

Vient ensuite la question qui tue. L’équipe dirigeante souhaite-t-elle se débarrasser de cette polarisation, et donc mieux aligner l’organisation pour qu’elle se développe plus rapidement ? Ou est-elle heureuse d’avoir une certaine polarisation pour mieux contrôler les membres (« diviser pour mieux régner »). C’est là que nous atteignons la limite entre une organisation saine et une organisation toxique. Il est donc essentiel d’être clair à ce sujet pour vous positionner si cela est ou non acceptable pour vous.

Quelques conseils pour un meilleur alignement

Supposons que vous cherchiez un meilleur alignement au sein de votre équipe/organisation, et que vous soyez clair sur l’origine de la polarisation (par exemple la vision, la stratégie, la gouvernance, etc.).

Entamez une discussion ouverte avec tous les membres de l’équipe. Cela peut se faire au moyen d’enquêtes bien conçues si le groupe est important afin de recueillir les différents points de vue, besoins, croyances et peurs.

Ensuite, exploitez l’intelligence collective du groupe pour débloquer ce qui doit l’être et passez au niveau supérieur. Je recommande personnellement de faire appel à un (ou plusieurs) professionnel(s) pour animer l’atelier. Vous économiserez ainsi une quantité significative de temps, d’énergie et d’argent. Votre équipe appréciera aussi très probablement davantage l’expérience.

Consultez cet ARTICLE si vous souhaitez en savoir plus sur les critères de succès d’une entreprise.

Si vous êtes confronté à une telle situation, discutons-en ensemble. De même si vous cherchez à évaluer si c’est le cas ou non.

Si vous avez l'article, partagez-le !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :