LE HIME POUR ÊTRE PLUS PRODUCTIF

Notre environnement actuel est très éprouvant pour notre système nerveux. Nous pouvons ainsi facilement nous sentir dépassés, au travail comme à la maison. Le HIME (High Impact Minimal Effort) est un concept clé pour être plus productif tout en faisant moins d’efforts. Cet article est pour vous si vous désirez en savoir plus sur ce sujet.

LE HIME POUR ÊTRE PLUS PRODUCTIF

Il y a quelques années d’ici, je travaillais dans une grande entreprise pharmaceutique. Je faisais plus de 2 heures de trajet par jour, je rénovais ma maison, je m’entraînais au moins 4 fois par semaine et… je me sentais de plus en plus épuisé au fil du temps.

J’ai alors commencé à apprendre comment améliorer ma santé et mon énergie. Je suis finalement devenu coach en fitness personnalisé. Plus tard, j’ai découvert le Biohacking qui est une excellente combinaison de ma formation scientifique et de ma pratique du fitness.

En bref, le Biohacking est pour moi une approche personnalisée non dogmatique pour vivre en meilleure santé, en meilleure forme, et plus heureux à la maison et au travail. Cela inclut donc d’être plus productif.

C’est là qu’intervient le concept HIME, car nous voulons obtenir un impact élevé (c’est-à-dire des résultats maximaux) tout en produisant un minimum d’efforts. En d’autres termes, quoi que vous fassiez (travailler, apprendre, vous entraîner, etc.), faites-le plus intelligemment et non plus « durement ». Un message clé pour nos enfants également.

Voici 5 principes qui peuvent vous aider à devenir un meilleur « HIMEr ».

1. PLANIFIEZ

Cette règle est évidente. Une bonne productivité passe par une bonne planification. Apprenez à planifier à plusieurs échéances, c’est-à-dire ce que vous allez faire quotidiennement, hebdomadairement, mensuellement et annuellement. Ce plan doit contenir un mélange équilibré de travail actif/entraînement, etc. et de récupération. Si vous omettez cette dernière, vous ne ferez qu’entraîner votre corps à être épuisé.

2. REGARDEZ PAR LA FENÊTRE

Dans son célèbre article « L’avantage d’être un peu sous-employé« , Morgan HOUSEL nous explique que la plus grande évolution au niveau de l’emploi au cours du siècle dernier: passer d’un emploi physiquement épuisant à un emploi mentalement épuisant.

Les contraintes des emplois physiquement épuisants sont visibles (ce qui a conduit à la loi Adamson). Celles des emplois mentalement épuisants sont quant à elles plus nuancées et moins visibles. Par conséquent, nous pouvons nous retrouver piégés dans une situation où la plupart d’entre nous ont un horaire qui ne maximise pas notre productivité.

L’horaire traditionnel de huit heures est idéal si votre travail est répétitif, en contact avec la clientèle ou physiquement contraignant. Mais pour le nombre important et croissant d' »emplois du savoir« , ce n’est pas forcément le cas.

L’ironie de la chose, c’est que nous accomplissons parfois certaines de leurs tâches les plus importantes en dehors du travail, lorsque nous sommes libres de penser et de réfléchir. Êtes-vous déjà revenu de vacances en vous disant : « Maintenant que j’ai eu le temps de réfléchir, je me suis rendu compte que … » ?

Prenez donc le temps de vous asseoir et de vous détendre, surtout avant de planifier. Cela vous aidera à identifier les éléments les plus importants/urgents.

Par ailleurs, regarder par la fenêtre permet de reposer votre système nerveux qui est plus sollicité lorsque vous fixez un écran (vision périphérique vs centrale).

Si vous avez la chance comme moi d’avoir une vue sur un jardin, vous bénéficierez également de l’effet relaxant de la couleur verte. Un autre concept clé du Biohacking est de combiner des choses qui mènent au même but/résultat (ici se détendre dans quelques minutes). 

3. PERSONNALISEZ EN FONCTION DE VOTRE CHRONOTYPE

Notre biologie et notre physiologie sont profondément influencées par les rythmes de la nature, notamment le rythme circadien (jour-nuit). Il influence notre niveau d’énergie tout au long de la journée avec des pics liés à nos productions hormonales. Ce rythme peut par ailleurs être influencé négativement par la lumière bleue qui peut nuire à notre sommeil.

Dans son livre « Quand« , le Dr Michael Breus, également connu sous le nom de « Docteur Sommeil« , décrit 4 chronotypes. En bref, la façon dont nous sommes influencés par le rythme circadien dépend d’un gène. Il existe 4 formes de ce gène au sein de la population, variant par leur longueur. 

Environ la moitié de la population (appelée les ours) vit selon l’horaire 9-5. Approximativement 10 à 20 % (les lions) sont les lève-tôt, car leur rythme est décalé de quelques heures en avance. Environ 15 à 25 % (les loups) voient leur rythme décalé de quelques heures plus tard. Les 10% restants sont appelés les dauphins et sont globalement les insomniaques.

En connaissant mieux votre chronotype, vous comprendrez quelles sont les périodes les plus productives de votre journée. Vous pourrez planifier en conséquence. N’oubliez pas que votre partenaire, vos enfants et vos collègues peuvent avoir des chronotypes différents. Tenez-en compte lorsque vous planifiez des activités avec eux (réunion importante, activité physique, etc.).

4. HACKEZ VOTRE PHYSIOLOGIE

Maintenant, parlons performance. L’objectif est d’en faire le plus possible en un minimum de temps. Vous avez donc besoin d’être énergisé. Mettez-vous dans cet état en écoutant votre musique préférée, en faisant des respirations puissantes (pour augmenter votre apport en oxygène) et en bougeant. La danse et la gym cérébrale (brain gym) sont également excellentes pour activer vos hémisphères cérébraux droit et gauche.

Pensez aussi à la vitesse. Vous êtes beaucoup plus concentré lorsque vous conduisez à vive allure. Apprenez donc à écrire, à lire, etc. plus rapidement. Cela vous sera également bénéfique si vous souffrez de dyslexie, soit dit en passant.

5. PENSEZ SYSTÉMIQUE

Une autre règle essentielle est de toujours penser de manière systémique. Votre mode de vie dans son ensemble affecte votre productivité. Faites donc attention à votre alimentation, à votre supplémentation (notamment en vitamines), à votre horaire de sommeil, à votre temps passé à l’extérieur, à votre environnement de travail, etc. De petites améliorations dans ces domaines auront très probablement un effet cumulé.

Essayez ces quelques propositions et faites-moi savoir comment cela fonctionne pour vous.

N’hésitez pas à poster vos questions ou commentaires ci-dessous. Je serai heureux d’y répondre. 

Réservez un appel avec moi si vous voulez en savoir plus sur mon programme personnalisé de Biohacking et comment il peut améliorer radicalement votre vie.

Si vous avez l'article, partagez-le !

Un avis sur « LE HIME POUR ÊTRE PLUS PRODUCTIF »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :